Dans Internet

William? Vive Guillaume!

JEAN-FRANÇOIS VALLÉE - Journal de Montréal - 17 avril 2014

William est le prénom masculin le plus populaire au Québec cette année. Quoi? 


Affichage en anglais: les multinationales gagnent leur cause

Par Catherine Levesque dans Le Huffington Post Québec  le 9 avril 2014

Six multinationales ont gagné leur cause contre l'Office québécois de la langue française (OQLF). La Cour supérieure a statué que l'affichage public d'une marque de commerce en anglais ne contrevient ni à la Charte de la langue française, ni au Règlement sur la langue du commerce et des affaires.


Capsule vidéo: Cri du coeur des artistes pour l'avenir de la langue française

Inquiet de l'impact sur la langue française d'un possible retour des libéraux au pouvoir, le comédien Denis Trudel a spontanément invité d'autres artistes à se joindre à lui pour interpeller la population lors d'un point de presse, le vendredi 4 avril au Cabaret Le Lion D'Or, à Montréal.


Le PLQ, un parti anti-francophone?

Par Sylvie Bouchard, dans le Huffington Post Québec, le 4 avril 2014

« D'un côté Philippe Couillard réaffirme la défense du français et du même souffle il exprime la nécessité mur à mur du bilinguisme, comme s'il était normal de ne plus vivre qu'en français au Québec. Pourtant, des anglophones qui n'ont jamais appris le français réussissent très bien leur vie unilingue dans la Belle province qui ne leur impose pas de parler la langue de Molière, malgré la menace persistante d'anglicisation.


L’intox sur la langue reprend de plus belle

Par Charles Castonguay, dans Vigile.net, le 31 mars 2014

Le retour au pouvoir du Parti Québécois en septembre 2012 a relancé la désinformation sur la situation linguistique. Les zélateurs d’un Québec bilingue tordent les chiffres comme jamais pour faire croire que le français se porte bien et que c’est l’anglais qui est en difficulté.


Philippe Couillard et le déni linguistique

Par Tania Longpré, dans tanialongpré.com, le 30 mars 2014

Philippe Couillard [a vanté] le bilinguisme et [a déploré] que des travailleurs d’usine de région ne puissent pas s’adresser « à un grand patron anglophone » s’il venait leur rendre visite sur le plancher.


Les entreprises privées de juridiction fédérale doivent respecter la Loi 101

Par David Robitaille et Pierre Rogué, dans le Huffington Post Québec, le 29 mars 2014
[...] il ne nous semble pas cependant que le droit fédéral doive nécessairement être modifié, tout simplement parce que la Charte de la langue française (« Loi 101 »), en tant que loi provinciale valide, s'applique aux entreprises privées de juridiction fédérale au Québec, tel que nous le soutenons dans un texte qui paraîtra prochainement à la Revue de droit de l'Université de Sherbrooke.


Langue française : tour à tour, la CSN et la FTQ critiquent Philippe Couillard

Par la Presse canadienne, dans le Huffington Post Québec, le 28 mars 2014

Les deux grandes organisations syndicales n'ont pas mâché leurs mots, la CSN parlant de banalisation et de complaisance alors que la FTQ a accusé M. Couillard de faire preuve d'aplaventrisme au sujet de la langue de travail au Québec.